laine de verre


LA LAINE DE VERRE 

Est un matériau isolant fabriqué à partir de produit naturel (sable) qui se présente généralement sous la forme d'un matelas de fibres enchevêtrées emprisonnant de l'air immobile. On l'utilise dans le bâtiment pour l’isolation thermique et l’isolation phonique ou encore comme absorbant pour la correction acoustique ou dans la protection contre les incendies.

Caractéristique technique

 En termes de performance thermique, 

Le lambda (ou conductivité thermique) des laines de verre varie de 0.030W/(m.k.) à 0.040W/(m.k). Les résistances thermiques courantes peuvent donc, pour une même épaisseur de produit, varier de R = 2,50 m2 K/W à R = 3,30m2K/W en 100 mm et aller par exemple en monocouche jusqu'à R = 6.85m2.K/W en 240mm pour une laine en lambda de 0.035W/(m.K) ou 7,50m2K/W en 300 mm pour une laine en lambda de 0.040W/(m.K). Ces produits d'isolation thermique reconnus équipent plus de 75% des foyers français et sont aussi les matériaux d'isolation les plus utilisés dans le monde. Ils permettent d'isoler efficacement toitures, murs, sols et cloisons, contre le froid de l'hiver, la chaleur de l'été et contre les nuisances sonores dans l'habitat.


La réaction au feu

Est passive et performante puisque les laines minérales sont incombustibles par nature. Elles ne propagent pas les flammes en cas d’incendie.

Mise en œuvre suivant les règles de l'art, une laine minérale a une durée de vie de plusieurs dizaines d'années et conventionnellement identique à celle du bâtiment. 

Elle ne se tasse pas et conserve durablement son épaisseur et donc ses performances d'isolation durant toute sa durée de vie.

Pour mesurer l'impact environnemental d'un produit isolant, il faut prendre en compte l'intégralité du cycle de vie de ce produit, depuis l'extraction des matières premières jusqu'à la fin de vie (démolition par exemple). On s'aperçoit alors qu'à performance équivalente, une laine végétale consomme pour tout son cycle 82,3 MJ contre 35,6 MJ seulement pour la laine de verre